Flore.png

Artiste dans l'âme et passionnée de danses depuis toute petite, j'ai rapidement décidé d’en faire mon métier.

J’ai commencé ma carrière en tant que danseuse classique professionnelle pour de grands ballets et je l’ai poursuivi sur de somptueux bateaux de croisière en tant
que danseuse de cabaret ! 

Alliant travail et plaisir, j'ai eu la chance de faire le tour de l’Europe et de m’enrichir au contact des différentes cultures que j'ai pu côtoyer.

 

Lors de mon dernier contrat sur un ferry scandinave, j'ai rencontré une troupe de circassiens.
Nous avons commencé à échanger à propos de nos arts respectifs
et à partager nos techniques.
À ce stade de ma vie, j'avais désespérément besoin d'un nouveau challenge, d’un nouveau défi et grâce à eux, j’ai compris que quel que soit l'âge ou le niveau de compétences, tout est possible avec de la volonté !

Alors âgée de 25 ans, j’ai donc sauté le pas et décidé de me former aux arts du cirque.

J’ai alors découvert que les arts du cirque requièrent une grande force dans les bras, contrairement à la danse classique où tout repose sur nos jambes,
ce qui m’a quelque peu compliqué la tâche.

Jusqu’à ce que je découvre la Pole Dance et que je me prenne de passion pour cet art !

 

En 2011, après six mois passés à Stockholm, j'ai décidé de revenir à Montpellier où je suis devenue la gérante de la plus grande école de Pole Dance de France. 

Enseigner, partager mes connaissances et accompagner la progression de mes élèves vers leurs objectifs, m’a procuré un immense sentiment de satisfaction et m’a permis d’atteindre un réel épanouissement personnel.

 

Malheureusement, le parcours d'un gérant d'entreprise traditionnelle est semé d'embûches. 

De plus, ma vie de famille commençait à pâtir du nombre d'heures passées au travail, pour finalement peu de résultats financiers.

En 2019, j'ai donc pris la décision de fermer mon établissement, et pour la première fois, je me retrouvais salariée. Connaissant mon état d’esprit, il était clair que je ne pouvais pas rester dans cette configuration bien longtemps. 

 

C’est à ce moment-là que j’ai revu Thomas et qu’il m’a offert
l’opportunité de changer la donne.
Nous nous connaissions déjà depuis 9 ans, la confiance était donc de mise.
J’ai alors pris la décision de me relancer à mon compte et mes efforts ont fini par payer :
en 6 mois, j'ai plus que doublé mon salaire, mais le plus important dans tout ça,
c’est que mon fils n’a plus mis les pieds à la garderie ! 

 

Morale de l’histoire : Ayez de grands objectifs et soyez déterminés à les réaliser !

 

« Qui veut, peut. Qui Ose, Fait ! »